20.1.16

Coup de coeur jeunesse #36

BY Médiathèque IN , No comments

Cette semaine on aime Max le terrible !

Max est un chaton tout mignon. Euh non, pardon, tout terrible. D'ailleurs, il chasse les souris, enfin, il aimerait parce qu'il ne sait pas trop à quoi elles ressemblent. Mouche, poisson rouge, oiseau, éléphant rose, etc : personne n'est capable de le renseigner jusqu'à ce qu'il tombe sur une souris énorme, verte, poilue, avec des grandes dents. Un monstre, quoi. Max essaie de réveiller sa proie profondément endormie. Finissant par se rendre compte du danger, il décide de se consacrer à la chasse au... monstre. Mais encore faudrait-il savoir les reconnaître !
Un album adorable pour petits lecteurs joueurs... (Avis de Ricochet)


Max le terrible - Ed Vere - Milan


Et parce qu'une fois ne suffit pas, une deuxième aventure de Max !! (si, si)

Max le chaton tombe de fatigue. Après une toilette sommaire, l'animal dit bonne nuit à ses amis poisson rouge, carton, araignée et lune. Mais ce soir-là, le satellite de la Terre refuse de se montrer. Contrarié, Max part à sa rencontre. Le petit mammifère pense qu'il a plus de chance de l'apercevoir en prenant de la hauteur. Il grimpe successivement sur le dos d'un chien, au faîte d'un arbre, sur les toits... pour finir au sommet de la plus haute colline. Peine perdue, l'astre de la nuit reste invisible. Fâché, le chaton hurle « Lune! Où es-tuuuuuuu ? ». Le vent se met à souffler dissipant ainsi les nuages. La lune enfin apparaît, grande et lumineuse pour remercier Max. Elle lui rappelle aussi qu'elle l'entend toujours, même depuis son lit...

Max, le héros d'Ed Vere, possède un pouvoir hypnotique indéniable, puisque l'on s'attache immédiatement à cette minuscule boule de poils noire et têtue. Au fil de l'aventure, on observe, intrigué, les grands yeux jaunes et la bouche en cœur du chaton. Ces derniers traduisent avec une grande subtilité les sentiments ambivalents de l'animal, tiraillé entre l'obstination et le désespoir.
Les illustrations dépouillées font la part belle à ce minuscule héros qui se détache sur un décor volontairement brumeux (la nuit, tous les chats sont gris). Un bien bel album que celui-ci.


Bonne nuit Max - Ed Vere - Milan

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire