8.4.15

Coup de coeur jeunesse #9

BY Médiathèque IN , No comments

Le roman commence au cœur d’une ville en crise. L’ambiance est crépusculaire. 

À des centaines de kilomètres à la ronde, il ne reste plus qu’une seule usine en activité où une poignée d’ouvriers et d’ouvrières fabriquent du matériel de guerre. C’est là que travaille Hama. C’est là que, venu d’ailleurs, Bo arrive un matin d’hiver. Leur coup de foudre va réveiller les cœurs endormis. Leur histoire d’amour va redonner le goût de vivre à toute la communauté, et entraîner la réouverture d’un cabaret, le Castor Blagueur. Bo y découvrira la poésie des magiciens, la fantaisie des transformistes, la légèreté des jongleurs. Hama l’y emmènera danser le dimanche après-midi. Jusqu’au matin où… 


« Bo fut réveillé par un bruit mat, suivi d’un fracas de verre brisé. Aussitôt après, des éclats tranchants volèrent à travers la chambre, et il sentit la piqûre de dizaines de flèches lui lacérer la peau. Il bondit hors du lit, hébété, et se coupa les pieds dans les brisures qui jonchaient le sol. (…) Au loin, un épais nuage enflait par-dessus les toits. »

Textes du site d'Anne-Laure Bondoux

Un grand roman, comme sait si bien le faire Anne-Laure Bondoux. Pour les adolescents et plus...

Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure Bondoux - Gallimard jeunesse

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire