26.1.12

Le coup de coeur - Tangente vers l'est

BY Médiathèque IN , , No comments


Dans ce court roman, Maylis de Kerangal donne toute la mesure de son talent d’auteure. Rares sont les occasions pour le lecteur d’être porté par un récit aussi intense, récit servi par une écriture remarquable tant par sa force et sa précision que sa poésie.

Le lecteur embarqué dans ce voyage assiste à la rencontre entre deux personnages : Aliocha, jeune appelé russe mort de peur à l’idée de ce qui l’attend pendant ces mois de service militaire au fin fond de la Sibérie et Hélène, une Française venant de laisser son tout nouvel amant russe. Tout semble les opposer, l’âge, leurs origines, l’absence de langue commune, pourtant la connivence qui va les rapprocher est d’une telle force qu’elle en devient palpable. Obsédé par l’idée de fuir à la première gare où le transsibérien s’arrêtera Aliocha va faire d’Hélène sa complice. Au fil des pages l’intensité dramatique du récit s’intensifie flirtant avec le thriller. On est heurté de plein fouet par la violence encore actuelle d’une société qui impose à ses jeunes hommes une quasi déportation et par la violence désespérée qu’elle engendre.

Le récit tire toute sa force de l’opposition entre l’espace clos, oppressant, où se déroule l’histoire et l’immensité vertigineuse des territoires traversés. Contraste encore renforcé par une notion du temps distordu : ces milliers de kilomètres parcourus en une poignée d’heures chamboulées par le passage de fuseaux horaires.

Tout le récit de Tangente vers l’est se tient sur le point de rencontre de deux fuites. Un texte magnifique.

Tangente vers l’est. Maylis de Kerangal. Editions Gallimard




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire